www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : SNUipp-FSU 70  / Actions : manifs, grève, AG, tracts etc. 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 mai 2010

Grève le 27 mai 2010 ! Lettre au parents, déclaration préalable IEN Lieu et horaire de la manif

GREVE UNITAIRE
27 mai 2010

Manifestation départementale à Vesoul
Rassemblement à 10h30
Place des jets d’eau
à l’appel de la FSU, CGT, CFDT, UNSA, Solidaires

Le gouvernement vient d’annoncer que les mesures envisagées porteraient sur l’allongement de la durée de cotisation et sur le recul de l’âge légal de départ à la retraite.
Il prétend "taxer les hauts revenus" mais c’est un prétexte . En vérité, il refuse toute réflexion sur d’autres financements.

C’est maintenant qu’il faut se faire entendre
(pas dans trente ans).
Faites grève et venez manifester !

Combien de grévistes dans votre école ?

Le sondage du SNuipp en cliquant ici

Merci de répondre au sondage du SNUipp 70, un clic suffit.
Ce sondage nous permet d’apprécier le suivi de la grève.
Merci à toutes les écoles qui ont déjà répondu.
Nous utilisons ces informations pour calculer un taux de participation qui nous permet de communiquer en direction des médias.

Cliquez ici pour télécharger la déclaration préalable à envoyer à l’IEN.
Elle doit être sur le bureau de l’IEN le mardi 25 mai 2010 à 8 h00 dernier délai (deux jours ouvrables).
Vous pouvez l’envoyer par courrier, mais aussi par mail ou par fax. Jusqu’à présent ça n’a posé aucun problème. L’important est que l’IEN ait l’information en temps voulu pour informer si nécessaire les municipalités de la mise en place d’un Service Minimum d’Accueil.
Attention, pensez que le lundi 24 mai est férié (lundi de Pentecôte).

Cliquez ici pour télécharger le mot d’information aux parents


Appel unitaire CGT, CFDT, FSU, Solidaires et UNSA

Dans un contexte de crise économique et sociale qui perdure, le gouvernement annonce le gel des dépenses publiques, les dépenses de fonctionnement devant baisser de 10% en 3 ans dont 5 % dès l’an prochain. Ce véritable plan d’austérité va priver la France d’emplois créateurs de richesses et qui alimentent la sécurité sociale. Il va également priver les salariés des améliorations de salaire nécessaires pour augmenter, ou ne serait-ce que maintenir, leur pouvoir d’achat.

L’appauvrissement des services publics et de la Fonction publique, l’étranglement des budgets sociaux vont de fait renforcer les inégalités sociales. Une fois encore l’éducation, la recherche, la santé et la protection sociale vont être sacrifiées ainsi que les personnels qui assurent ces missions.

Pour la FSU, c’est à l’inverse une politique ambitieuse favorisant la création d’emplois respectueux de l’environnement dans tous les secteurs, qui investisse dans la recherche et l’éducation qui doit être engagée. Une politique qui favorise aussi l’emploi des jeunes.

Le gouvernement doit renoncer dans la Fonction publique à la suppression d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite et au recours à la précarité. Des mesures urgentes doivent être annoncées pour améliorer le pouvoir d’achat de tous les salariés. D’autres mesures pour l’emploi doivent être créées en contrôlant strictement l’utilisation des fonds publics et l’efficacité des effets sur l’emploi.

En ce qui concerne les retraites, la FSU reste attachée à l’amélioration du niveau des pensions pour tous les salariés et à la nécessité de corriger les dégradations subies par les fonctionnaires depuis la réforme de 2003 (CPA, avantages familiaux, inégalités homme/femme, baisse du niveau des pensions...).

Alors que le gouvernement s’apprête à rendre prochainement un document d’orientation, la FSU rappelle qu’il n’est pas question de remettre en cause l’âge légal de départ à la retraite, la durée de cotisation ou le calcul du montant des pensions sur les 6 derniers mois. Car cela conduirait inévitablement à dégrader un peu plus le niveau des pensions.

Le gouvernement ne peut plus occulter le nécessaire débat du financement des retraites car ce financement ne doit pas reposer sur les seuls salariés mais mettre à contribution les revenus aujourd’hui exonérés !

Il doit maintenant ouvrir de réelles négociations sur l’ensemble des questions relatives à l’emploi, aux salaires et aux retraites sans esquiver les revendications portées par l’ensemble des salariés.

C’est pour porter ces revendications et peser sur les choix à venir que la FSU appelle tous les personnels, dans le cadre de la journée interprofessionnelle organisée par la CGT, la CFDT, la FSU, Solidaires et l’UNSA, à être en grève le 27 mai prochain et à participer massivement aux manifestations.

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.