www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : Carrière   / Notation des enseignants 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 novembre 2011

Projet de décret sur l’évaluation des enseignants pour la rentrée 2012 : fin de l’inspection remplacée par un entretien d’évaluation tous les 3 ans.

Lu sur le site du Café Pédagogique

La proposition UMP de notation des enseignants par les chefs d’établissement et au mérite sera-t-elle appliquée avant les élections ?

Nous publions deux documents de travail du ministère de l’éducation nationale, un projet de décret et un projet d’arrêté, que nous nous sommes procurés.

Ils donnent à penser que les textes sont prêts.

Ces textes se situent dans la démarche menée par Josette Théophile, DGRH du ministère, depuis l’annonce l’année dernière d’une réforme de l’évaluation.

Le projet d’arrêté confie au chef d’établissement dans le secondaire et à l’inspecteur au primaire l’entretien d’évaluation effectué tous les trois ans par les enseignants.
Il porte notamment sur la progression des élèves.
Les compétences évaluées sont
- "sa capacité à faire progresser chaque élève ;
- les compétences dans sa discipline ou ses domaines d’apprentissage ; sa pratique professionnelle dans l’action collective de l’école ou de l’établissement, en lien avec les parents d’élève et les partenaires... ;
- la qualité du cadre de travail afin qu’il soit propice aux apprentissages et au partage des valeurs de la République, notamment le respect mutuel et l’égalité entre tous les élèves".
Au terme de l’entretien, un compte-rendu est rédigé par le chef d’établissement ou l’inspecteur, complété "des dispositifs permettant d’évaluer le positionnement de l’agent", puis transmis à la hiérarchie.

Le projet de décret modifie les grilles d’avancement.
"Les cadences d’avancement existantes (au grand choix, au choix, à l’ancienneté) sont remplacées par un rythme unique. L’avancement accéléré est organisé par l’attribution aux agents de mois de réductions d’ancienneté.

Cette allocation est modulée en fonction des résultats de l’évaluation". Ainsi, pour les certifiés,
"La répartition des réductions d’ancienneté s’effectue sur une base annuelle de deux cent cinquante mois pour cent agents du corps et dans la limite de : « 1° cinq mois de réductions d’ancienneté pour 30% de l’effectif du corps ;« 2° deux mois de réductions d’ancienneté pour 50% de l’effectif du corps".
Une nouvelle grille d’avancement est mise en place. Une démarche identique est instituée pour chaque corps.


Changer l’évaluation pour bloquer les carrières ?

Dans ce domaine comme dans d’autres, le ministère vise-t-il avant tout les économies ?

La question peut être posée en reconstituant le déroulé des carrières tel que le prévoit le projet de décret.

A l’ancienneté, dans le système actuel il faut 12,5 ans pour atteindre le 8ème échelon. Il en faudra 15 avec le nouveau.

Au grand choix, une carrière théorique dure 16 ans et 9 mois aujourd’hui. Elle nécessiterait 25 ans avec la nouvelle évaluation.

C’est une énorme masse salariale d’économie potentielle et un coup d’arrêt à l’augmentation de la masse salariale par l’effet GVT (Glissement Vieillesse Technicité ou comment le passage à l’échelon supérieur augmente la masse salariale).


Télécharger le projet de décret en cliquant ici.

Télécharger le projet d’arrêté en cliquant ici.

 

95 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.