www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / Carte scolaire Rentrée 2013 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
19 septembre 2013

La fin de « la Communale » annoncée ? !
La Haute-Saône trop archaïque doit, selon le dasen, revoir ses structures scolaires.

Le dasen (directeur académiaue) de Haute-Saône appuie ses arguments sur les structures des grandes villes notamment Paris et sa périphérie (QUE NOUS N’ENVIONS PAS !).

Selon lui, au vu de sa démographie et de sa « ruralité », la Haute-Saône devrait mutualiser ses moyens le plus vite possible pour aboutir à 4 points lycées dans le département, moins de 26 collèges et entre 80 et 150 écoles primaires (contre 272 aujourd’hui).

D’après lui les moyens ainsi économisés pourront être utilisés pour les activités périscolaires.

Sans parler des suppressions de postes d’enseignants qu’une telle restructuration permettrait.

Ce n’est pas la première fois que notre dasen tient ces propos choquants.

La Haute-Saône devrait donc avoir de grosses écoles dimensionnées comme la moitié d’un collège qui remplaceront ses écoles de villages ou ses pôles éducatifs.

Structures dont on ne sait pas par qui elles seraient dirigées.

Avec des communautés de communes qui auront tout ou partie des compétences périscolaires et scolaires.

Cela rappelle les projets EPEP.

« Les transports seront plus longs mais qu’importe, les Hauts-Saônois sont habitués à se déplacer et ne regardent pas à rouler plus de 20 minutes pour se rendre au GIFI, et les lycéens passent bien une heure dans les bus… »
dixit le Dasen.

C’est de cette manière qu’il voit la future école pour les petits de notre département, une école « discount » comme le magasin GIFI !

Est-ce sa vision de l’école de la République à venir ou celle des technocrates des bureaux parisiens ?

Quel avenir se dessine pour l’école rurale ?

Il y a de quoi s’inquiéter.

Ce discours et ces objectifs restent dans la logique des années précédentes où toute décision au sujet de l’Ecole ou des Services Publics vise à fermer, supprimer, réduire, éloigner, charger.

Rien qui propose d’améliorer, de rapprocher, alléger et permettre une meilleure qualité de l’accueil et de l’enseignement.

En tout cas pour le SNUipp-FSU 70, c’est une grave attaque de l’école publique et un bouleversement profond de notre façon de vivre dans un milieu rural déjà bien mis à mal.

Comme pour la plupart des personnes présentes au CDEN, ces propos nous indignent, nous inquiètent et nous révoltent.

Les services publics de proximité,
c’est ce qu’il reste à ceux qui n’ont plus rien.
La santé, l’éducation sont indispensables à chaque citoyen où qu’il soit.
C’est le fondement d’équité de notre république.

 

132 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.