www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : FSU 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
22 septembre 2017

Mardi 10 ocotbre 2017 : GREVE UNITAIRE Fonction publique

PNG - 74.9 ko

EN GREVE LE 10 OCTOBRE
AVEC LE SNUipp-FSU 70

Grève unitaire

ENGAGÉE-ES POUR LA FONCTION PUBLIQUE !

Nous étions plus de 300 à manifester dans les rues de Vesoul.

JPEG - 593 ko
manifestation 10 octobre 2017

La politique de Macron, c’est l’instauration d’une société de marché total, destructrice des solidarités et du bien commun.

Dans ce projet de société, le travail n’est plus qu’une marchandise : on abaisse son prix, au nom d’une concurrence « libre et non faussée ». C’est une course à la compétitivité dont on ne voit jamais la fin et qui provoque la destruction systématique de l’ensemble des droits sociaux, accusés d’être la cause du chômage.

Dans ce projet de société, les services publics et ceux qui y travaillent deviennent superflus, parce qu’ils n’alimentent pas la machine à générer des profits. Nos dirigeants libéraux alliés de la finance accuse sans cesse les services publics de coûter de l’argent alors qu’ils rendent vitalement service à tous les citoyens sans distinction aucune.

La Fonction Publique, ce n’est pas un coût ; c’est une richesse, notre richesse commune. C’est ce qui reste à ceux qui n’ont rien !

Le gel de la valeur du point d’indice : la FSU dit NON !

En effet depuis 8 ans, les fonctionnaires subissent une perte du pouvoir d’achat de près de 9%. Par exemple sur un salaire de 1800 euros net par mois, c’est 1944 euros de moins à la fin de l’année. Il n’y a pas de 13ème mois, pas de 12 ème mois. Nous sommes payés sur 11 mois. Et si on considère les 17 % de perte de pouvoir d’achat depuis 2000, on perd encore le 11 ème mois. Nous sommes donc payés sur 10 mois.

C’est l’attractivité des métiers qui est remise en cause et au final la reconnaissance des qualifications des agents qui est bafouée.

La décorrélation du point d’indice entre les 3 versants de la FP : la FSU dit NON !

C’est une attaque frontale contre le statut de la Fonction Publique et son principe d’unicité ! Qui pourrait imaginer une infirmière ou un agent d’accueil dont les rémunérations différeraient suivant leur employeur ?

Le rétablissement du jour de carence : la FSU dit NON !

Le jour de carence est injuste et inefficace. Il conduit à une dégradation plus avancée de l’état de santé. Le sens de l’histoire, c’est d’améliorer l’accès au droit à la santé, pas de le dégrader en punissant les malades.

L’augmentation de la CSG de 1,7% : la FSU dit NON !

Les salarié-es du secteur privé verront l’augmentation de la CSG compensée par la baisse des cotisations sociales. Pour les fonctionnaires et un grand nombre de retraité-es, c’est seulement l’augmentation de la CSG qui se profile ! Comment accepter que l’on fasse des économies sur le dos des retraités en les culpabilisant alors que, dans le même temps, l’ISF ne sera plus calculé sur le patrimoine immobilier, faisant ainsi un cadeau aux plus riches ?

Le report des mesures PPCR : la FSU dit NON !

Cet accord arraché au précédent gouvernement, constitue pour la FSU un début de revalorisation qui doit être maintenu. Le « possible report » d’un an à partir de janvier 2018 des mesures PPCR, serait une trahison du dialogue social et de l’engagement de l’Etat. Ce report permettant selon le gouvernement d’économiser 4 à 5 milliards d’euros sur 4 ans est à mettre en comparaison avec la même somme de 4 à 5 milliards d’euros offerte aux plus riches avec la suppression de l’ISF.

La suppression des contrats aidés : la FSU dit NON !

Cette décision brutale renvoie au chômage, des salariés déjà précaires. Il est nécessaire de stabiliser ces missions sur des emplois pérennes d’agents publics car les missions que ces personnels recouvrent participent durablement de la qualité du service public.

La suppression de 120 000 emplois dans la FP, dont 70 000 dans la seule FPT : la FSU dit NON !

Alors, défendons l’emploi, le pouvoir d’achat et les services publics contre ceux qui nous traitent de "fainéants" et de "fouteurs de bordels" !

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.