Retour accueil

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Surcharge : tâches obligatoires ou facultatives ?

vendredi 18 octobre 2019

Direction d’écoles, NON aux tâches chronophages et inutiles :

Le constat est unanime. Depuis plusieurs années, les circulaires, courriers et injonctions diverses se multiplient.

Le rôle de la Dasen est de s’assurer que les instructions ministérielles sont appliquées. Elle a toute latitude pour cela, mais elle doit rester dans le cadre de nos obligations de service (que seul le législateur peut modifier).

Cela signifie que toutes les tâches exigées doivent pouvoir être faites sur ce seul temps de service. Si elle en exige trop, elle désorganise de fait le service et nous empêche de travailler correctement. Cela explique que dans ses circulaires, la Dasen n’impose quasiment rien mais propose tout : ainsi, elle nous laisse le choix de ce que nous mettons en place tout en se gardant la possibilité de rajouter d’autres tâches. Bien qu’étant facultatives, ces tâches nous engagent et au bout d’un moment, nous ne parvenons plus à faire face à leur multiplication. C’est pourquoi les mots qu’elle emploie dans ses écrits sont importants : elle nous « invite  », elle nous « convie  », elle nous « propose  », elle « appelle notre attention »… Or, jusqu’à preuve du contraire, une invitation peut se décliner. A contrario, lorsqu’elle ordonne (par exemple pour les retours d’enquête sur les grèves) l’expression utilisée devient : « l’enseignant (le directeur) devra … » et ne laisse aucune place à l’interprétation.

Nous demandons :

  • l’arrêt immédiat des pressions et des injonctions liées aux réformes ;
  • l’ouverture de véritables négociations sur la revalorisation des personnels de l’Education nationale que ce soit en termes de reconnaissance sociale ou salariale ;
  • la création de postes statutaires d’aide administrative à l’école ;
  • l’augmentation significative des temps de décharges en fonction des besoins définis par le conseil des maîtres.

Consigne syndicale : nous ne répondrons plus :

  • aux divers tableaux et demandes qui ne permettent pas la concrétisation du projet d’école (tableau des langues, désignation de référents, EPS, informatique, chorale, E3D …)
  • aux sollicitations dont les informations sont disponibles via ONDE (espace IEN, espace mairie)
  • Nous ne compléterons plus des documents qui relèvent d’autres services (PAI, Affelnet, sollicitations mairie …)

D’ores et déjà, nous pouvons :

  • ne pas modifier l’accueil des enfants de PS, réfléchi par les conseils des maîtres depuis des années en fonction de leurs réalités de terrain, au prétexte qu’un formulaire est utilisé pour nous imposer un choix de politique gouvernementale ;
  • ne pas transmettre le procès-verbal papier des résultats des élections de parents d’élèves ;
  • ne pas transmettre le calendrier des 108h et des concertations qui reste disponible dans le bureau du directeur ;
  • ne plus prendre en charge l’organisation des ELCO ;
  • refuser de transmettre les comptes rendus des réunions des conseils des maîtres, d’école ou de cycle ;
  • ne pas participer aux réunions de l’administration ou des collectivités territoriales hors temps de travail ou non remplacées sur le temps de travail.

Et toutes autres injonctions, documents qui ne nous paraîtront pas utile pour l’école.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |
SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr