Retour accueil

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Réforme des retraites : une vaste fumisterie...

mardi 14 janvier 2020

Réforme des retraites : le gouvernement nous mentirait-il ?!

Nous vous invitons à visualiser la vidéo intégrée ci-dessous. Celle-ci est issue de la chaîne "Le Fil d’Actu" qui se veut un média libre et indépendant.

Suite aux annonces récentes du premier ministre, les journalistes du Fil d’Actu ont souhaité examiner d’un peu plus près le fond du fonctionnement de la réforme des retraites par point, mais aussi les conséquences du "retrait annoncé" de l’âge pivot.

Pour résumer les grands traits du contenu de cette vidéo, voila en quelques points ce qu’il faut en retenir...

  1. Tout d’abord, l’âge pivot : il reste toujours inscrit dans le projet de loi. Mais Edouard Philippe annonce qu’il sera discuté avec les partenaires sociaux. Sur le fond, tous les leviers de modification de la loi resteront bloqués. Les partenaires n’auront donc effectivement pas d’autres choix que de discuter de l’âge pivot car ce sera le seul paramètre modifiable ! Annoncer son retrait n’est donc que mensonge, n’en déplaise à la CFDT ou l’UNSA !
  2. Cette réforme des retraites va impacter même les retraités actuels ! Le premier article du projet de loi stipule que le régime ne peut être en déficit. C’est son principe fondamental. Du coup, si pour une raison x ou y, lors de l’entrée en vigueur de la loi, le régime n’est pas à l’équilibre car les cotisations ne permettent pas de palier les dépenses, le gouvernement sera obligé de modifier les niveaux de pensions, valeurs du point, âge de départ... Affirmer que les retraités d’aujourd’hui ne seront pas impactés est un mensonge !
  3. Quid de la dépense de la mise en place de la réforme ? La baisse annoncée notamment des cotisations patronales risque de coûter cher, très cher... Un économiste indépendant estime à environ 67 milliards par an le coût de la mise en place de la réforme. Le gouvernement, lui, étonnamment, n’a fait aucune étude de coût financier de la réforme. Mieux, le ministre des retraites déclare que d’abord on vote la réforme et ensuite ou pourra donner des chiffres. Vous seriez prêts vous à signer un chèque en blanc à ce gouvernement ?
  4. Enfin dernier point inquiétant... Du fait de l’obligation d’équilibre, si il y a crise économique, il y a moins de cotisants, et donc forcément il y aura une baisse des pensions pour surseoir à cette obligation d’équilibre. Si les retraités ont moins de revenus, il y aura nécessairement moins de consommation... C’est le serpent qui se mord la queue...

Alors, et vous, vous êtes prêts à laisser ce gouvernement achever son oeuvre de destruction massive de notre modèle social ?...

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |
SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr