www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : SNUipp-FSU 70  / Grève  / 2007 / 2008 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 janvier 2008

GREVE LE 24 JANVIER : les raisons d’une grève, les consignes de grève, le modèle de lettre aux parents

MANIFESTATION DEPARTEMENTALE
Jeudi 24 janvier à 10 heures
devant l’Hôtel de Ville à Vesoul

Voir les consignes de grève

Les raisons de la grève.

1) Le "point d’indice" qui sert de base au calcul de nos "salaires" a augmenté bien moins vite que l’inflation.

Ainsi un enseignant qui gagnait 2 000 euros en 2002 et dont la situation serait identique en 2008 aurait perdu l’équivalent de 140 euros par mois soit près de 1700 euros par an !

2 ) Le ministre le dit clairement : les changements d’échelon des fonctionnaires suffisent à augmenter leur pouvoir d’achat ! Il n’est donc pas question de rattrapage et encore moins de mesures générales pour tous.

Le gouvernement refuse de négocier "salaire" et "point d’indice". Il considère que le pouvoir d’achat des fonctionnaires a globalement progressé car il intègre les promotions que le fonctionnaire obtient au cours de sa carrière dans le calcul.
Ainsi l’enseignant ci-dessus peut avoir obtenu entre 2002 et 2008 une promotion à l’échelon supérieur. Imaginons que cette promo se traduise par un gain de salaire de 140 euros par mois. Ce gain sert à effacer l’inflation et le gouvernement considère que le pouvoir d’achat de ce fonctionnaire est maintenu.
C’est la négation du principe de déroulement de carrière. Quelque soit l’échelon de votre carrière, vous aurez toujours le même pouvoir d’achat, il n’y a plus de progression de carrière. < br>

3) Le gouvernement refuse toute augmentation de l’ensemble des fonctionnaires.

Le ministre appelle cela une augmentation "anonyme". Il préfère de loin des augmentations personnalisées :

- en fonction du mérite de chacun (nous serons nombreux à "démériter" car les sommes que souhaitent engager le gouvernement sont ridicules),
- soumis à l’appréciation du chef de service (lui seul "sait" qui est méritant et qui ne l’est pas).

4) Plus de 80000 suppressions de postes d’enseignants prévues en 5 ans conduit à une dégradation des conditions de travail et remet en cause la qualité du service public d’éducation.

Le gouvernement promet que la moitié de l’argent dégagé par la suppression d’emplois de fonctionnaires ira à la revalorisation. Appliquée aux enseignants, l’augmentation serait de 4 euros par personne !

Voir les consignes de grève

 

37 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.