www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : Carrière   / Enseignement spécialisé 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 septembre 2008

Obligations de service des personnels de Rased. (compte-rendu de l’audience du 28 août 2008)

Une délégation interprofessionnelle (AME-AREN) et intersyndicale (SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNUIPP) a été reçue jeudi 28 août par Monsieur Aubry, IEN adjoint de l’Inspecteur d’Académie pour aborder la question des obligations de service des maîtres E et G dans le cadre de la nouvelle organisation de la semaine.

M. L’inspecteur a attiré notre attention sur le caractère « informel » de la discussion, compte tenu de l’absence de nouveaux textes règlementaires nationaux qui restent en chantier.
Une note de service de cadrage départemental et, si possible rectoral, est en préparation pour assurer la cohérence entre les circonscriptions pendant la période de transition.

1. Les obligations de service des maîtres E et G restent de 27 h comme pour les autres personnels du premier degré. Mr l’Inspecteur les décline comme suit : 24h de présence élèves + 2h de synthèse et coordination + 1h (la 27ème heure).
Pour lui les heures de présence élèves sont incompressibles et par conséquent les heures de synthèse et de coordination seront à prendre en dehors des heures de classe.
Nous lui avons fait part de notre surprise de sa lecture différente de la circulaire de 2002. Celle-ci est claire et fait état de 3 heures de coordination et de synthèse, temps inclus dans les 27 heures hebdomadaires. La note de service départementale, à paraître sous peu, devra respecter ce cadre national.
Nous avons également insisté sur le fait que si les heures de synthèse ont lieu hors horaire scolaire, il ne nous restera que peu de temps pour les réunions d’équipes éducatives, les conseils de cycle et autres moments d’échanges avec les collègues au titre de conseils, d’accompagnement à l’aide personnalisée…. dont nous pressentons une montée en puissance.
M. L’Inspecteur n’a pas contesté le bien fondé de nos remarques, mais ne nous a guère laissé d’espoir. Nous avons bien senti la volonté de mettre les maîtres spécialisés le plus de temps possible face aux élèves (24 heures) au détriment de notre demande de temps supplémentaire pour rencontrer les collègues. M. l’Inspecteur nous a toutefois dit qu’il allait "réfléchir" à la répartition de service 23h (présence élèves)+3h (synthèse et coordination) +1h .

Il est clair pour nous que nous n’accepterons pas que la nouvelle organisation de la semaine se traduise par un alourdissement de nos obligations de service. 27 h nous devons, 27h nous ferons, ( ceci sans compter notre travail personnel ). Si on nous impose de faire nos heures de synthèse partiellement ou totalement hors temps scolaire, cela se fera au détriment de notre participation aux animations pédagogiques, conseils de cycles, réunions d’équipes éducatives, de suivi de PPS, …

2. Nous avons également fait part de notre inquiétude au sujet de la demande de certains IEN de voir les personnels E et G s’impliquer dans l’aide personnalisée.
Mr. l’Inspecteur nous a répondu clairement que tant qu’une circulaire nationale ne dira pas le contraire, nous ne sommes pas concernés par ce dispositif.
Il nous a précisé qu’il n’y aurait pas de positions divergentes selon les circonscriptions et que la note de service à venir permettra un cadrage départemental.
L’évolution pressentie de nos missions va dans le sens de la prise en charge (exclusive ?) de la grande difficulté scolaire.
Le gouvernement n’a pas défini pour l’instant ce concept de grande difficulté scolaire. Devant ce flou, nous avons demandé qu’un temps (formation, animation, …) nous soit accordé au courant de l’année scolaire pour nous permettre de savoir qui en pose l’indication, sur quels critères, d’en cerner le périmètre (comment la distinguer de la difficulté « moyenne », du handicap, …) et pour nous permettre d’observer les conséquences pour l’efficacité de l’aide aux élèves en difficulté de cette redéfinition de notre périmètre d’intervention…

Cette année sera une année charnière pour les Rased comme pour tous les acteurs de l’école. Nous regrettons que faute de réflexion préalable, une fois de plus il faille se jeter dans une eau trouble, y naviguer sans visibilité tout en en évitant les écueils, le tout sur fond de restrictions budgétaires.

En nous demandant de nous concentrer sur la grande difficulté scolaire, la note de service à paraître risque d’entraîner une modification de nos fonctionnements.

Faites-nous remonter dans quelles conditions se passe sa mise en œuvre dans votre secteur, faites-nous part de vos réflexions.

Si vous rencontrez des difficultés, si vous subissez des pressions, si vous vous heurtez à de l’incompréhension, prenez contact avec nous.

 

14 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.