www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 septembre 2008

Jeudi 11 septembre : Action nationale pour défendre l’Education Nationale.
Gagner la bataille de l’opinion !

A télécharger le tract proposé par le SNUipp 70.
Ce tract répond à la propagande de Darcos et explique les conséquences des "réformes" pour la réussite des élèves.
PDF - 77.4 ko
Le tract au format A4
PDF - 84.2 ko
Le tract au format A5
Deux tracts par feuille A4

Mode d’emploi :

- Télécharger le tract
(version corrigée de celui qui est paru dans Tache d’Encre du 5 septambre 2008).

- Le distribuer à toutes les familles et aux élus

(N’oubliez pas de le plier et de l’agrafer si vous le faites passer par les élèves.)

Sous couvert de réformes, ce gouvernement ultra-libéral entreprend de diminuer, de réduire, d’économiser...
Il brade l’école de la réussite pour tous les élèves.

A nous enseignants, d’expliquer aux parents et aux élus la réalité de ces réformes et leurs conséquences sur la réussite de tous les élèves, en particulier les plus fragiles.

LE jeudi 11 septembre est jour d’action nationale pour l’Education Nationale. A chacune et chacun d’entre nous de se mobiliser !

Le texte du tract

"Réformes" dans l’école primaire :
Diminuer... Réduire...
Économiser... Brader...

Nouveaux programmes


- Plus courts mais plus lourds…

Faussement simplifiés… Ils ont été faits dans l’urgence et dans le secret sans tenir compte des avis des experts, des chercheurs et des enseignants.

- Plus de "par coeur", moins de compréhension

Focalisés massivement sur le français et les maths (les deux tiers du temps en cycle 2) ils négligent le développement culturel et la réflexion.

Suppression du samedi matin


- Deux heures en moins pour tous les élèves...

C’est l’équivalent de 15 semaines d’école en moins sur la scolarité élémentaire.

- Contraire aux rythmes biologi-ques de l’enfant...

Pas une seule recherche des chronobiologis-tes ne démontre le bien-fondé de la semaine de quatre jours.

- Encore plus de télé et de jeux électroniques...
Moins de présence à l’école, ce sera moins de culture et d’ouverture pour les élèves qui en ont le plus besoin.

Soutien scolaire après la classe


- Des journées de classe encore plus longues pour les plus fragiles...

Le soutien en plus du temps de classe rallonge les journées des élèves qui sont déjà en souffrance à l’école. L’aide devrait se faire pendant l’école.

- Aucun transport scolaire prévu pour le soutien...

Pour que leurs enfants puissent en bénéficier, les parents devront pouvoir assurer les déplacements.

Service minimum d’accueil


- Ce jour là, les enfants n’ap-prennent rien.

Ils seront accueillis par des employés municipaux mais ils ne recevront aucun enseignement.

- Rendre la grève invisible...

Le ministre et le président ne s’en cachent pas, c’est leur premier objectif.

- Transférer le remplacement des maîtres aux municipalités...

Aujourd’hui, le remplacement des maîtres absents est assuré par l’Éducation Nationale. La nouvelle loi peut permettre aux inspecteurs d’académie d’obliger les communes à accueillir les élèves.

Stage de remise à niveau


- Poudre aux yeux

Faire croire que l’on peut, en quelques heures de stage pendant les vacances, résorber toutes les difficultés d’un élève, c’est mentir aux parents.

- Vers la fin de l’aide aux élèves en difficulté pendant la classe...

C’est, avec le soutien après la classe, le moyen de supprimer 8 000 maîtres spéciali-sés et les dispositifs qui permettent d’aider les élèves pendant la classe.

- Diviser les enseignants sur la question salariale...

Donner quelques heures supplémentaires à une poignée de professeurs ne répond pas au besoin d’augmentation des salariés.

Moins de professeurs


- 40 000 emplois de profs sup-primés en trois ans...

De nombreuses classes vont fermer. Les effectifs seront plus lourds. Il y aura moins de places en maternelle. Le remplacement des maîtres va se dégrader encore plus. Les enseignants ne veulent pas
- d’une école qui renonce à la réussite de tous les élèves...
- que l’on fasse des "économies" sur le dos de leurs élèves.

Pour la REUSSITE de TOUS les élèves
il faut PLUS et MIEUX d’ECOLE

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.