www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / carte scolaire rentrée 2009 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 septembre 2008

6 500 postes supprimés dans le premier degré à la rentrée 2009

Dans le primaire, le gouvernement annonce la création de 500 postes " pour faire face à l’augmentation du nombre d’élèves".
Mais parallèlement il supprime 6 500 postes qu’il promet de compenser
en mettant en poste fixe 500 personnes mises à disposition d’organismes,
3 000 enseignants stagiaires et 3 000 maîtres des Rased (maîtres E et G). Ces maîtres "pourront au sein des écoles et dans le cadre de la nouvelle organisation de la semaine scolaire traiter au mieux et en continu la difficulté scolaire" dit le communiqué gouvernemental.
Enfin 500 emplois administratifs sont envisagés pour les directeurs des futurs "établissement publics de l’enseignement primaire" que le gouvernement veut créer.

Le Ministre de l’Education Nationale vient d’annoncer que le projet de budget 2009 prévoyait 6 000 suppressions d’emploi dans les écoles élémentaire et maternelle.

En effet, derrière l’affichage mensonger de la création de 500 postes pour tenir compte de l’évolution démographique (plus 15 400 élèves attendus), ce sont bien des milliers d’enseignants qui vont manquer à la rentrée 2009 dans les écoles.

- Des enseignants qui travaillent avec des petits groupes d’élèves en difficulté dans les RASED,
- des enseignants qui assurent les remplacements de congés maladie ou de maternité,
- en passant par les stagiaires qui effectuent les décharges des directeurs d’école, ou permettent le départ en formation continue, ou assurent la mise en place des TICE à l’école,
seront beaucoup moins nombreux.

Aux classes plus chargées, s’ajoutera la remise en cause de l’aide aux élèves en difficulté et de multiples actions liées aux TICE, aux langues vivantes et à la formation.

Après le « débrouillez-vous » sur les 60 H, la remise en cause de la maternelle, cette annonce constitue une immense régression qui confirme le renoncement à une école publique au service de la réussite de tous.

Ce projet budget représente une rupture. Elle permet sans contexte, d’attribuer la médaille d’or du mauvais ministre de l’éducation nationale à Xavier DARCOS.

Le SNUipp demande solennellement au gouvernement de renoncer à ces suppressions de postes. Il appelle les enseignants des écoles à participer massivement à la journée du 07 octobre et à la manifestation nationale du 19 octobre.

SNUipp, le 26 septembre 2008

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.