www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : Carrière   / Indemnités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 septembre 2009

Evaluations CE1 et CM2, 400 euros, ça arrive…

L’Éducation Nationale s’est montrée beaucoup plus rapide et empressée quand il a s’agit de la passation des évaluations CE1 et CM2 que pour le paiement de la fameuse prime de 400 euros.

Alors que les maîtres devaient tout faire, vite, tout de suite, chrono en main. Pour l’indemnisation, le ministère a pris son temps. Le décret vient tout juste de sortir

Elle devrait être versée en septembre.

Les écoles comportant une seule classe (classe unique) donnent lieu à l’attribution d’une seule indemnité soit 400 euros.
Il en va de même pour les classes à cours multiples qui comportent des élèves de CE1 et de CM2.
Les classes à double niveau (CP-CE1, CM1-CM2) ouvrent également droit à une indemnité de 400 euros.

PDF - 168.4 ko
Télécharger le décret d’application.

Ce sont les IEN qui ont listé, après enquête aux écoles, les collègues éligibles dans chacune des écoles de leur circonscription.

Tout enseignant ayant fait passer les évaluations, les ayant corrigées et en ayant rendu compte aux familles doit recevoir cette prime (au prorata de sa quotité de service, éventuellement).
Si un travail a été réalisé en équipe au niveau du cycle, l’IEN effectue la proratisation du montant alloué à l’école.

Le ministre s’est engagé à ne pas sanctionner les enseignants ayant respecté la consigne syndicale unitaire.

Si un problème surgissait pour le versement de cette prime, n’hésitez pas à en faire part au SNUipp afin que nous puissions intervenir auprès du ministère.

Rappelons que le SNUipp est opposé au principe des primes.

Certes, 400 euros de plus dans le porte monnaie, c’est toujours bon à prendre.

Ces sommes représentent peu par rapport au total de nos rémunérations annuelles mais elles ont des conséquences négatives importantes.

- Elles introduisent la division et la compétition au sein de l’équipe pédagogique. Il y a ceux qui l’ont et ceux qui ne l’ont pas (et pourtant, ils ont travaillé eux aussi).

- Elles servent de prétexte au gouvernement pour refuser toute augmentation générale de salaire.

Si notre travail mérite une meilleure rémunération ( et oui il le mérite) que le gouvernement augmente l’ensemble de nos salaires. Ce sera une bonne reconnaissance de notre travail, de nos responsabilité.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.