www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône

Recherche par thème :

Navigation

Thèmes abordés

Recherche par thème :

Vous êtes actuellement : Métier  / Langues vivantes 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 octobre 2009

LANGUES VIVANTES L’incohérence atteint son paroxysme. Ne pas laisser faire.

Suite aux restrictions budgétaires, des coupes sombres ont été faites dans le contingent des maitres itinérants et des intervenants.

La mise en place des langues vivantes à l’école élémentaire est aujourd’hui impossible dans des conditions satisfaisantes.

Le 7 octobre 2009, à la demande des syndicats, Madame l’Inspectrice d’Académie a reçu en audience les délégués du personnel au sujet de l’organisation et la mise en place de l’enseignement des langues vivantes.

Lors de la discussion, les points suivants ont été soulevés par les délégués du personnel :

- décloisonnement contraint quand un habilité enseigne dans sa classe ;

- décloisonnement contraint pour l’enseignant habilité qui n’enseigne pas les langues dans sa classe parce que le niveau ne l’exige pas (maternelle, CP) ;

- obligation pour les collègues non habilités d’assurer ½ heure par semaine de « civilisation » du pays, lorsque l’intervenant ne peut assurer qu’une heure d’enseignement des langues ;

- un seul créneau de langue disponible par semaine obligeant l’enseignant à prendre en charge 3, voire 4 niveaux, en même temps ;

- problème d’information des écoles par les services à l’IA : au 1er octobre, date du début théorique de l’enseignement des langues, des directeurs n’avaient toujours pas connaissance de la façon dont les langues seraient mises en place dans leur école.

Quelles sont les réponse de l’Inspectrice d’Académie et de son adjoint face à cette situation problématique ?

Ils déclarent :
- avoir listé les écoles où l’enseignement des langues posait problème. D’après l’inspectrice d’académie , le jeudi 8 octobre, ces dysfonctionnements étaient solutionnés ;
- que le décloisonnement repose sur la base du volontariat. En aucun cas il ne sera imposé aux enseignants ;
- que le découpage 1 h de pratique de la langue et ½ heure de « civilisation » n’est pas idéal mais transitoire pour cette année ;
- qu’ils ne proposent pas de solutions aux classes à cours multiples. Ce problème demeurera tant que le nombre des enseignants habilités sera insuffisant.

Nous savons très bien qu’à ce jour les dysfonctionnements sur le terrain sont loin d’être résolus de façon pertinente pour les élèves et satisfaisante pour les collègues.

Certaines écoles nous ont déjà fait part de leurs difficultés et des pressions qu’elles subissent.

COMMENT REAGIR ?

1- Si la situation est bloquée dans votre école et qu’une intervention rapide est nécessaire voici la procédure à suivre :

- Faites parvenir directement à Monsieur Aubry, à l’Inspection Académique, un courrier dans lequel vous exposez la situation.

- Envoyez une copie de ce courrier à Madame l’inspectrice d’académie par la voie hiérarchique (votre IEN).

- Faites parvenir au SNUipp une copie de votre courrier.
Cliquer ici pour écrire au SNUipp 70.

2- Recenser l’importance des difficultés rencontrées dans l’ensemble des écoles du département afin de dénoncer publiquement la situation de l’enseignement des langues vivantes à l’école élémentaire dans le cadre des contraintes budgétaires.

Si vous êtes confrontés à une situation problématique concernant l’enseignement des langues, mais qui ne nécessite pas de mesure d’urgence, informez le SNUIpp quand même afin que nous puissions élaborer un bilan quantitatif des écoles touchées.
Cliquer ici pour écrire au SNUipp 70.

Ces informations seront utilisées au cours du prochain CDEN, le 20 octobre, pour faire le point sur l’enseignement des langues vivantes dans le département.

Aucune information nominative ne sera utilisée par le SNUipp sans en avoir reçu l’autorisation auparavant.

RAPPEL
Le SNUipp ne peut agir et défendre les écoles que s’il dispose des informations propres à chaque école.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 70 - Haute-Saône , tous droits réservés.