Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier 


fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

SUICIDES : à l’Education Nationale aussi.

vendredi 16 octobre 2009

Avec 39 cas de suicides par an pour 100 000 enseignants (contre 17,1 en moyenne en France pour 100 000 habitants), la profession est la plus touchée par ce phénomène.

93 % des enseignants jugent leur profession dévalorisée et près de la moitié sont prêts à changer de métier.

Les attaques de l’ancien ministre de l’Éducation nationale Xavier Darcos contre l’école ont aggravé incontestablement la situation morale des enseignants.

Il est grand temps que le ministre de l’Éducation nationale Luc Chatel ouvre un débat avec les organisations syndicales sur le stress et les conditions de travail au sein de l’Éducation nationale.

Le ministre du Travail , Xavier Darcos , a annoncé un plan d’urgence pour la prévention du stress au travail qui prévoit l’ouverture de négociations sur le stress dans toutes les entreprises de plus de 1000 salariés.

« Le désarroi des enseignants face au désengagement de l’État, à la perte de sens de leur travail, à l’absence de dialogue et de concertation, aux abus de pouvoir de la hiérarchie, à l’atteinte à la liberté pédagogique, à l’échec et à la violence scolaire, au non respect des besoins et des droits fondamentaux des enfants, entravent fortement la possibilité d’une évolution positive de l’école » souligne le réseau des enseignants du primaire « en résistance » qui pointe également du doigt le « manque chronique » de moyens humains (Rased, infirmières, médecins scolaires, personnels de vie scolaire…) qui ne permet pas d’entendre et de répondre au mieux au « stress » et à la « détresse » des élèves.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |
SNUipp 70 Adresse : 3 impasse St Vincent 70000 Vesoul
Tel/Fax : 03 84 75 34 53 Mel : snu70@snuipp.fr